Qui sommes nous ?


L'Union Frontalière des Donneurs de Sang Bénévoles (UFDSB) a été créée en 1957 et possède son siège social à Saint-Louis.

Elle regroupe 21 communes issues des canton de Huningue et de Sierentz. Elle est organisée autour d'un Comité Directeur et d'un Grand Comité.

Le Comité Directeur est composé de 8 membres et assure
  • La coordination et la communication entre l'EFS d'une part et les délégués des différentes communes d'autre part
  • Le calendrier des collectes
  • La partie administrative et comptable que doit fournir toute association
  • L'organisation de l'Assemblée Générale

Le Grand Comité est composé du Comité Directeur ainsi que de deux délégués de chaque commune associée. Le rôle des délégués est d'assurer les collectes organisées dans leur village ou en association avec le ou les villages voisins.


Son historique 

C'est après la seconde guerre mondiale que la médecine fit appel plus couramment aux donneurs de sang bénévoles, la science ayant évolué et les besoins en sang augmentèrent très vite.
Après l'hospitalisation d'un patient ayant eu recours à une transfusion sanguine, il était fait appel au remboursement quantitatif du sang utilisé. Les collectivités durent gérer une banque du sang qui se devait d'être impartiale et très rigoureuse avec la mis en place d’un système de carnet à souches.

1954 : Naissance de l'Amicale des Donneurs de Sang de Saint-Louis. Rencontrant de grosses difficultés à faire connaître le don du sang, ces pionniers ne se découragèrent point et décidèrent d'élargir leur groupe aux donneurs de sang des communes, entreprises et administrations de la région frontalière.

1957 : Naissance de l'Union Frontalière des Donneurs de Sang Bénévoles. Avec l'arrivée de nombreux nouveaux volontaires, l'Union connut un essor important et le comité directeur a été élargi, de nouveaux statuts furent élaborés et approuvés par l'Assemblée Générale de la même année, élisant comme siège social Saint-Louis. Le comité directeur prit en charge l'organisation des collectes, centralisa tous les documents et correspondances concernant les remboursements de sang, les diplômes et insignes et pallia ainsi à bien des angoisses et soucis pour les personnes sollicitées par les hôpitaux.

Le secrétariat lors des collectes était assuré par les responsables locaux ou par les membres du conseil d'administration et pour les entreprises par MM. les retraités Dalmer et Pszonak pendant les années précédents 1996 date à laquelle cette tâche a été informatisée.

Le centre de transfusion sanguine de Mulhouse a assuré les collectes pour le Ht-Rhin Sud, avec comme directeur le Dr. Selva jusqu'en 1993.

22 septembre 1993 : Création de l'Agence Française du sang suite au scandale du sang contaminé et la gestion désastreuse de certains centres de transfusion.

1995 : Mise en places des 43 GIP interdépartementaux (groupements d'intérêt public). Le siège du GIP du Ht-Rhin, Etablissement de Transfusion Sanguine de haute Alsace, est passé à Colmar avec comme directeur le Dr. Aubert.

Entre temps sont apparues les bonnes pratiques avec des locaux isolés pour les médecins, l’inscription informatisée pour le don, un facteur de confidentialité, les conditions de prélèvement, l'étiquetage, la traçabilité, les tests des poches… Tous ces paramètres ont permis au sang et à ses dérivés de devenir des produits sûrs.
Ceci a entrainé le regroupement des collectes vers les communes ayant des locaux spacieux, puis le transfert des collectes en semaine au lieu du dimanche suivi de la série des exclusions au don :
  • Décembre 92 : les personnes traitées aux hormones de croissance.
  • Novembre 1993 : les personnes ayant dans leurs familles une personne présentant une maladie neuro-dégénérative comme Creutzfeld-Jacob.
  • Mai 1995 : les personnes ayant subies une greffe de cornée ou dure-mère.
  • Mai 1997 : les personnes ayant été transfusées ou greffées.

=>  Conséquence : environ 5 % de dons en moins.

31 décembre 1999 : l'AFS est transformée en EFS (Etablissement Français du Sang) avec par la suite 14 centres régionaux en métropole et 4 outre mer.
Les GIP des deux départements du Rhin deviennent l'EFS Alsace (le plus petit établissement de la métropole avec un potentiel de 125 000 dons par an). Son siège est à Strasbourg, où sont dorénavant effectués tous les tests permettant de valider les prélèvements et est présidé par le Pr. Cazenave.
Le don sang reste toujours un geste bénévole et gratuit, mais avant qu'il puisse être transfusé aux malades, en toute sécurité, il  a y beaucoup de technicité qui coûte chère.
L'évolution des dons au seing de l'UFDSB :

1990
1000 dons
2006
1857 dons
2007
2044 dons
2008 2247 dons
2009 2183 dons
2010 2320 dons
2011 2369 dons
2012 2223 dons
2013 2034 dons
2014 2063 dons

Années 2000 : Le questionnaire médical, dont le but est d'augmenter la sécurité du don, a fait son apparition.

2005 : Décès du dernier membre fondateur et vice-président honoraire, Mr Henri DALMER qui fut pendant de longues années trésorier puis vice-président de l’Union.

2006 : Signature de la « fiche navette » (document suivant la poche de sang) par le donneur et présentation de la carte d’identité.

2008 : Contrôle de l'hémoglobine pré-don ou pendant le don.

Notre Union regroupe à ce jour 21 communes et les collectes en entreprises ont disparu, par manque de locaux adaptés.


Ses Présidents

1957 - 1969
Mr Willy METTER
1969 - 1970
Mme Madeleine BANNWARTH (ad. Intérim)
1970 - 1985
Mr Clément LAURENT
1985 – 1997
Mr Roger PSZONAK
1997 - 2015
Mr Jean-Marie Wicky
2015 - ... Mr Jocelyn D'Hondt